Qu'est-ce que la peur panique ?


Comme la peur, la panique est une émotion d'anticipation. Mais dans la panique, contrairement à la peur, le contact avec la réalité dangereuse est coupé. Au lieu de faire face au danger, on imagine des événements et des scénarios catastrophiques. Il n'est alors plus possible de composer adéquatement avec la situation qu'on craint car elle est trop éloignée de la réalité présente. Une imagination ainsi débridée peut mener à un affolement complet en quelques secondes.

Une fois amorcée, la panique s'alimente d'elle-même. La peur originale provoque une série d'anticipations. Celles-ci, à leur tour, génèrent de la peur qui entraîne d'autres anticipations. Ces dernières augmentent la panique, etc...

La panique déclenche différents phénomènes physiques et physiologiques. La respiration est perturbée. Elle est retenue, devient courte et saccadée. Dans d'autres cas, l'énervement conduit à l'hyperventilation. L'agitation émotionnelle entraîne aussi l'augmentation du rythme cardiaque, provoquant parfois des palpitations. Ces réactions suscitent divers malaises physiques qui, eux aussi, alimentent la panique, laquelle accentue ces réactions. C'est une spirale d'agitation ascendante.



À quoi sert la peur panique ?



La peur est une émotion nécessaire à la survie: elle nous informe d'un danger potentiel. Elle nous permet ainsi de nous préparer à faire face à ce qui nous menace.

La panique, au contraire, est nuisible. Elle empêche de s'occuper efficacement de l'objet de la peur car elle nous distrait de la situation devant laquelle nous pourrions faire quelque chose pour notre sécurité.

Voyons comment ceci s'applique aux deux exemples ci-haut.

  1. L'idée de la séparation fait surgir différentes peurs: solitude, réactions négatives des enfants, organisation matérielle, spectre du vieillissement, etc... Certaines de ces peurs pourraient être traitées immédiatement, de façon à prévenir les problèmes appréhendés. Je peux trouver des façons d'aider les enfants à vivre ce passage, discuter de solutions aux problèmes matériels qui peuvent survenir, etc...

    Quand aux anticipations lointaines, ma vie de future vieille dame par exemple, il y a peu de choses que je puisse y faire maintenant. Il m'est impossible de prédire exactement comment je vivrai la solitude une fois la séparation traversée et plusieurs expériences de vie accumulées.

    Nous ne pouvons nous servir de la panique comme nous utilisons la peur car elle n'est qu'accumulation de problèmes imaginés, multipliés par des réactions, elles aussi anticipées. Sous l'emprise de la panique nous sommes incapables d'entrevoir une évolution de la situation, des étapes dans un cheminement. De fait, nous ne cherchons pas des solutions, nous ne faisons qu'additionner des problèmes que nous anticipons.

  2. Cet exemple donne un aperçu du même phénomène d'anticipation, mais sur une courte période. Au lieu de m'arrêter sur ma peur de mal paraître et de chercher à composer avec cette crainte, j'imagine une série d'événements dramatiques et je m'affole.

Une crise de panique a lieu quand quelqu’un éprouve soudainement, et souvent sans signe précurseur, une peur ou une angoisse désagréable. Tout le monde, à un moment ou l’autre, se sent inquiet, angoissé ou nerveux, mais cela ne devrait pas nuire à votre quotidien et vous ne devriez pas vous sentir accablé. Ces crises d’angoisse ou de panique peuvent durer quelques minutes ou quelques heures. Vous pouvez en faire de temps en temps ou souvent. Bien des fois, on ne connaît pas la cause de la crise tout de suite.

 

 

Les symptômes peuvent être physiques ou affectifs, ou les deux.

 

 

Les symptômes physiques de les crises de panique comprennent:

 

  • tremblements, spasmes musculaires;
  • tension ou douleur musculaire;
  • nervosité;
  • fatigue;
  • difficulté à dormir;
  • difficulté à retrouver son souffle;
  • rythme cardiaque rapide;
  • mains moites ou froides.

 

Les symptômes de les crises de panique affectifs comprennent:

 

  • impression d’être à bout de nerfs;
  • grande inquiétude;
  • peur que quelque chose de terrible arrive;
  • difficulté à se concentrer;
  • grands sursauts;
  • agressivité, agitation;
  • tristesse constante.

 

L’angoisse ou la peur causée par quelque chose de précis peut entraîner tous les symptômes énumérés ci-dessus, mais ceux-ci ne durent pas longtemps et disparaissent quand le problème est réglé. Il s’agit alors d’une réaction normale.

On parle de crise de panique quand ces symptômes apparaissent sans cause apparente.

 

 

Symptômes de les crises de panique


Les principaux symptômes qui accompagnent ces périodes de peurs sont des sensations de sensations paliptations, battements de coeur ou accélération du rythme cardiaque, transpiration, tremblements ou secousses musculaires, sensation d'étranglement, sensations de "souffle coupée" ou impression d'étouffement, douleur ou gêne thoracique, nausée ou gêne abdominale, sensation de vertige, d'instabilité, de tête vide ou impression d'évanouissement, déréalisation (sentiments d'irréalité) ou dépersonnalisation ( être détaché de soi) , peur de perdre le contrôle de soi ou de devenir fou, peur de mourrir, paresthésies ( sensations d'engourdissement ou de picotements), frissons ou bouffées de chaleur, crises de panique . Anxiété liée au fait de se retrouver dans des endroits ou des situations d'où il pourrait être difficile (ou gênant) de s'échapper ou dans lesquelles on pourrait ne pas trouver secours en cas d'attaque de panique soit inattendue soit facilitée par des situations spécifiques ou bien en cas de symptômes à type de panique. etre timide, se sentir nulle, inadéquate, incompétente. Épuisant aussi de toujours douter de soi, d'hésiter devant la moindre décision à prendre, de tout remettre en question, de chercher sans cesse l'approbation des autres, de se sentir constamment insatisfaite, vulnérable, coupable.

 

 

Traitement pour les crises de panique:                                                       

 

 

La solution en Psychothérapie est d'identifier la cause, la source des symptômes ou d'insécurité pour les éliminer. Souvent les causes sont retrouvées dans l'enfance de l'individu.  La méthode la plus rapide et précise est par l'hypnose. Les différentes techniques; de visualisation, de relaxation, de respiration et détente, d'hypnotisme, le subliminal, et de suggestions post-hypnotiques. Il n'y a rien d'artificiel ou de supernaturel. Chacun possède une capacité naturelle de réponse à l'hypnose. Malgré son nom issu du Grec «Hypno» (qui signifie sommeil) et contrairement à ce que pense la majorité, l'état hypnotique n'a rien à voir avec le sommeil ordinaire, il s'agit plutôt d'un outil à qui permet à l'individu d'atteindre l'état ALPHA à différents niveaux de profondeur. En état ALPHA l'inconscient de l'individu est plus réceptif ou actif ce qui facilite à éliminer les troubles émotifs du passé. En fait, ce qui se produit c'est que la personne demeure toujours consciente de ce qui se passe, même au cours de la séance la plus profonde. L'hynose est un outil extrèmement puissant pour régler diverses pathologies et symptômes de la peurs.

  1. La première rencontre; l'entretien verbal avec le patient qui vous exprime les expériences négatives de son passé qu'il aimerait libérer. Cette rencontre permet au thérapeute avec l'accord de son patient d'expliquer comment se déroulera la thérapie. À la fin de cette première rencontre, l'hypnothérapeute fait vivre à son patient une brève initiation à l'hypnose. (la durée de la séance est habituellement 1 heure et plus).
  2. La deuxième rencontre; léger suivi de la première séance, approfondissement de l'état hypnotique du patient. (la durée de la séance est entre 45 minutes à une heure).
  3. La troisième rencontre; le travail, l'acceptation, la libération des chocs ou manque de securité vécus par le patient. (la durée de la séance est habituellement 1 heure et plus).
  4. La quatrième rencontre; Fermeture, réconciliation de l'adulte avec l'enfant intérieur, une expérience d'identité propre, confiance en soi et s'aimer. (la durée de la séance est entre 45 minutes à une heure).

 

 

Honoraires pour les 4 seances pour ELIMINER les crises de panique

 

 

$150/par séance totalisant $600 pour les quatre séances.

Fréquence habituelle est une séance par semaine.  Toutefois, il y a possibilité d'une thérapie intensive de fin de semaine, pour les personnes en provenance de l'extérieure. 

 

Therapie en-ligne


L'hypnose est un outil extremement puissant pour régler diverses pathologies et symptômes. La solution avec L’Approche Véniez© est d'identifier la cause, la source des symptômes pour les éliminer de façon durable et permanente, régler  en quatre rencontres en-ligne.           

FAITES VOTRE PAIEMENT ICI

 

                                                            Therapie en-linge maintenant disponible avec MSN ou Skype par Dr Veniez

Clinique de l'Anxiété & la Dépression Véniez

 



Dites-le-à un ami    © 1991 - 2008  Conception de Sites Web CPMDQ . Tous droits réservés.