Welcome to our site!

La dépression est l'un des troubles psychologiques les plus fréquents. La thérapie avec L'Approche Véniez se base sur un seul principe fondamental ;  Il y a une raison pour tout; d'identifier la cause, la source des symptômes ou L'insécurité, Les traumatismes, Les chocs émotifs du passé pour les éliminer de façon durable et permanente, régler en quatre rencontres.,

La dépression

News

Le DSM, ce n'est pas de la science!

Qu'est-ce que le DSM? DSM signifie Diagnostics and Statistical Manual of mental illnesses. En français Le manuel de diagnostic et de statistiques des troubles mentaux. Il s'agit de la "bible" de la psychiatrie qui lui sert à facturer les compagnies d'assurance. Le DSM-IV contient 374 soi-disant troubles mentaux auxquels sont arrivés par consensus des psychiatres. Ce consensus n'est en réalité pas plus scientifique ou sophistiqué qu'un vote à main levé de la part d'initiés.Le meilleur exemple de la prétention scientifique de la psychiatrie derrière

la création et l'augmentation du DSM est probablement la manière qu'ils s'y prennent pour y ajouter de nouvelles "maladies".

 

               

Les psychiatres votent littéralement à main levée sur ce qui constitue une maladie ou un trouble mental, lors de conférences spéciales. Aucune preuve médicale n'est présentée, pas d'imagerie cérébrale, pas de rayons-x, pas de tests sanguins ou quelqu'autre critère médical n'est nécessaire pour établir un trouble qui va s'ajouter dans le DSM. C'est subjectif à 100%

Un psychologue qui avait assisté à une conférence du DSM nota, < le bas niveau d'effort intellectuel était scandaleux. Les diagnostics étaient développés par vote majoritaire, du niveau que l'on utiliserait pour choisir un restaurant. Tu penches pour de l'italien, moi pour du chinois, alors allons à la cafétéria. Ensuite, ils entraient cela dans un ordinateur. »

En l'absence de preuve scientifique objective, la psychiatrie a décrétée ce qui suit comme étant des maladies mentales:

  ° Trouble phonologique
  ° Trouble reliée à la caféine
  ° Trouble de la conduite
  ° Trouble des mathématiques
  ° Trouble de l'utilisation ou de sevrage à la nicotine
  ° Trouble du désaccord avec le traitement
  ° Trouble de l'anxiété de séparation
  ° Trouble de la rivalité entre jumeaux
  ° Problème des phases de la vie
  ° Problème d'abus sexuel d'un enfant, et le trouble qui englobe tout: le Trouble mental non spécifié


About this site

Le DSM : un canular

Le Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux (DSM, en anglais) de l’Association Psychiatrique Américaine est « la bible de facturation » de la psychiatrie pour les troubles mentaux ainsi nommés. Avec le DSM, la psychiatrie a relevé d’innombrables aspects du comportement humain et les a reclassifiés comme « maladies mentales » en ajoutant simplement le terme « trouble » à celles-ci.

 

Quoique même des collaborateurs clefs du DSM admettent qu’il n’existe pas de validité scientifique/médicale à ces « troubles », le DSM ne demeure pas moins un outil diagnostique, non seulement pour le traitement de l’individu, mais aussi pour les conflits reliés aux gardes d’enfants, pour les cas de discrimination, les témoignages en cour, l’éducation et autres. Puisque les diagnostics sont totalement dépourvus de critères scientifiques, quiconque peut être étiqueté malade mentalement, et être sujet à des « traitements » dangereux et menaçants pour la vie, lesquels sont basés uniquement sur l’opinion.

 

* Le Dr. Thomas Dorman, spécialiste des maladies organiques, Membre du Collège Royal des Médecins du Royaume-Uni et Membre du conseil d’administration du Collège Royal des Médecins du Canada, a écrit : « En résumé, toute cette affaire de créer des catégories psychiatriques de ‘maladies’ en les officialisant par des consensus, pour ensuite leur attribuer des codes diagnostiques qui permettent leur utilisation pour facturer les assurances, n’est rien d’autre qu’une vaste fraude fournissant à la psychiatrie une aura pseudo-scientifique. Les auteurs de ces actes subsistent, naturellement, grâce au public ».

* Les Professeurs Herb Kutchins et Stuarts A. Kirk, auteurs de Making Us Crazy , concluent : « Le grand public peut retirer un faux bien-être d’un manuel de diagnostic psychiatrique, lequel pousse à la croyance de l’illusion selon laquelle la rudesse, la brutalité et la douleur dans leurs vies et dans leurs communautés puissent être expliquées par une étiquette psychiatrique et supprimées au moyen d’un comprimé. Il existe certainement une quantité considérable de problèmes que nous avons tous, et une myriade de façons étranges que nous utilisons…pour nous en tirer. La vie pourrait-elle cependant être différente? Bien trop souvent, la bible psychiatrique nous a rendu fous – alors que nous ne sommes qu’humains. »

 

Alors que les psychiatres se sont arrangés pendant des années pour que leurs diagnostics semblent et paraissent scientifiques d’une façon convaincante, leurs diagnostics sont plutôt considérés comme les fraudes dangereuses qu’elles sont vraiment. Bien plus que de seuls ‘’outils de marketing’’ ou des ‘’codes de facturation’’ inoffensifs pour le traitement, ces manuels peuvent littéralement, dans les mains des psychiatres, être utilisés pour décider du destin de tout individu.


 

     Therapie en-linge maintenant disponible avec MSN ou Skype par Dr Veniez

Clinique de l'Anxiété & la Dépression Véniez

Dites-le-à un ami    © 1991 - 2009  Conception de Sites Web CPMDQ . Tous droits réservés.