INTRODUCTION

 


Définition : Boulimie - La boulimie


Survenue récurrente de crises de boulimie ("binge eating"). Une crise de boulimie répond aux deux caractéristiques suivantes : absorption, en une période de temps limitée (par ex., moins de deux heures), d'une quantité de nourriture largement supérieure à ce que la plupart des gens absorberaient en une période de temps similaire et dans les mêmes circonstances; sentiment d'une perte de contrôle sur le comportement alimentaire pendant la crise (par ex., sentiment de ne pas pouvoir contrôler ce que l'on mange ou la quantité que l'on mange).

Comportements compensatoires inappropriés et récurrents visant à prévenir la prise de poids, tels que :

  • vomissements provoqués,
  • emploi abusif de laxatifs,
  • diurétiques,
  • lavements ou autres médicaments ;
  • jeûne ;
  • exercice physique excessif.

Les crises de boulimie et les comportements compensatoires inappropriés surviennent, en moyenne, au moins 2 fois par semaine pendant 3 mois. L'estime de soi est influencée de manière excessive par le poids et la forme corporelle. Le trouble ne survient pas exclusivement pendant des épisodes mentale.

 

Quelle est l'origine de la boulimie ?

 


Psychiquement, une jeune fille boulimique paraît bien équilibrée, bien dans sa peau. En réalité, elle joue un rôle et derrière cette apparence, elle est très peu sûre d'elle, elle n'aime pas son corps, son aspect, elle ressent une peur terrible de ne pas être aimée et agit en conséquence, essayant de se faire apprécier, de plaire, au détriment de ses propres aspirations. On pourrait dire qu'elle ne sait pas qui elle est, elle vit sous le regard des autres et n'arrive pas à se construire par rapport à elle-même, étant constamment dans un jugement très défavorable, qu'elle porte sur elle-même ou qu'elle imagine de la part de son entourage. Elle a peur de se montrer telle qu'elle est, imaginant que personne ne serait capable de l'apprécier.


Elle cherche donc à maîtriser sa vie en contrôlant son poids qui devient une véritable obsession, et les troubles alimentaires ne sont que la partie visible d'un iceberg. La restriction entraîne des crises de boulimie qui entraînent une honte qui entraîne des restrictions pour compenser, et le cercle vicieux se met en place.


Quelles sont les conséquences de la boulimie ?

 


Les vomissements abîment les dents qui peuvent se déchausser à cause de l'acidité du liquide gastrique qui remonte et agresse l'émail. L'estomac tout comme l'oesophage sont irrités par ces vomissements répétés. L'abus de laxatifs, de diurétiques et les vomissements (ces trois facteurs contribuent à éliminer des sels minéraux en trop grande quantité),

  • entraînent un état de fatigue chronique,
  • des crampes musculaires,
  • des difficultés de concentration,
  • une baisse des performances intellectuelles,
  • des règles irrégulières,
  • une perte de cheveux.


La fatigue chronique associée aux troubles psychiques de manque de confiance en soi très profond, sont certainement des facteurs qui expliquent en partie le grand nombre de dépressions associées à la boulimie.


Il n'est pas rare non plus que certaines boulimiques en arrivent à des comportements d'addiction (alcool, médicaments...). Pour certaines, la boulimie elle-même est une sorte d'addiction à la nourriture.

 

Le mépris de l'abus sexuel et la boulimie

 

Se sentant honteuse, la personne abusée a deux solutions : se mépriser elle-même ou mépriser l'abuseur et ceux qui lui ressemblent. Dans les deux cas, le résultat est le même : elle s'autodétruit, car la haine de soi ou la haine de l'autre sont toutes les deux destructrices.

 

Le mépris d'elle-même peut concerner son corps,

  • sa sexualité,
  • son besoin d'amour,
  • sa pureté,
  • sa confiance.

 

Ce mépris de soi a quatre fonctions : il atténue sa honte, étouffe ses aspirations à l'intimité et à la tendresse (se mépriser anesthésie le désir), lui donne l'illusion de maîtriser sa souffrance et lui évite de rechercher la guérison de son être.

 

Lorsque le mépris de soi est très intense,

  • il peut pousser à la boulimie,l'abus sexuel
  • à la violence contre soi
  • et au suicide ;

dans ces trois cas, la personne châtie son propre corps parce qu'il existe et qu'il a des désirs.

 


Symptômes de la boulimie


Les principaux symptômes qui accompagnent ces périodes sont :

Type avec vomissement ou prise de purgatifs ("Purging type") : pendant l'épisode actuel de boulimie, le sujet a eu régulièrement recours aux vomissements provoqués ou à l'emploi abusif de laxatifs, diurétiques, lavements.

Type sans vomissements ni prises de purgatifs ("Nonpurging type") : pendant l'épisode actuel de boulimie, le sujet a présenté d'autres comportements compensatoires inappropriés, tels que le jeûne ou l'exercice physique excessif, mais n'a pas eu régulièrement recours aux vomissements provoqués ou à l'emploi abusif de laxatifs, diurétiques, lavements.


 

La solution pour la boulimie

 

 

La solution en Psychothérapie pour la boulimie est d'identifier la cause, la source à pourquoi l'individu mange ses émotions pour régler et éliminer le problème de poids indéfiniment. La source des symptômes fréquemment relié à un manque de sécurité envers le père. La méthode la plus rapide et précise est par l'hypnose. Les différentes techniques; de visualisation, de relaxation, de respiration et détente, d'hypnotisme, le subliminal, et de suggestions post-hypnotiques. Il n'y a rien d'artificiel ou de supernaturel. Chacun possède une capacité naturelle de réponse à l'hypnose. Malgré son nom issu du Grec «Hypno» (qui signifie sommeil) et contrairement à ce que pense la majorité, l'état hypnotique n'a rien à voir avec le sommeil ordinaire, il s'agit plutôt d'un outil à qui permet à l'individu d'atteindre l'état ALPHA à différents niveaux de profondeur. En état ALPHA l'inconscient de l'individu est plus réceptif ou actif ce qui facilite à éliminer les troubles émotifs du passé. En fait, ce qui se produit c'est que la personne demeure toujours consciente de ce qui se passe, même au cours de la séance la plus profonde. L'hynose est un outil extrèmement puissant pour régler diverses pathologies et symptômes.

  1. La première rencontre; l'entretien verbal avec le patient qui vous exprime les expériences négatives de son passé qu'il aimerait libérer. Cette rencontre permet au thérapeute avec l'accord de son patient d'expliquer comment se déroulera la thérapie. À la fin de cette première rencontre, l'hypnothérapeute fait vivre à son patient une brève initiation à l'hypnose. (la durée de la séance est habituellement 1 heure et plus).
  2. La deuxième rencontre; léger suivi de la première séance, approfondissement de l'état hypnotique du patient. (la durée de la séance est entre 45 minutes à une heure).
  3. La troisième rencontre; le travail, l'acceptation, la libération des chocs ou manque de securité vécus par le patient. (la durée de la séance est habituellement 1 heure et plus).
  4. La quatrième rencontre; Fermeture, réconciliation de l'adulte avec l'enfant intérieur, une expérience d'identité propre, confiance en soi et s'aimer. (la durée de la séance est entre 45 minutes à une heure).

 

Honoraires pour les 4 seances pour ELIMINER la boulimie

 

 

$150/par séance totalisant $600 pour les quatre séances.

Fréquence habituelle est une séance par semaine.  Toutefois, il y a possibilité d'une thérapie intensive de fin de semaine, pour les personnes en provenance de l'extérieure. 

Therapie en-ligne


L'hypnose est un outil extremement puissant pour régler diverses pathologies et symptômes. La solution avec L’Approche Véniez© est d'identifier la cause, la source des symptômes pour les éliminer de façon durable et permanente, régler  en quatre rencontres en-ligne.           

FAITES VOTRE PAIEMENT ICI

 

   Therapie en-linge maintenant disponible avec MSN ou Skype par Dr Veniez

Clinique d'Anorexie & Boulimi Véniez


Dites-le-à un ami    © 1991 - 2008  Conception de Sites Web CPMDQ . Tous droits réservés.