Syndicat Professionnel des Homéopathes Classiques du Québec

         Quebec Union of Professional Homeopaths __________________________________________

Président du syndicat : Jean Le Sieur, Homéopathe.            3232.5 Homéopathes Vérifié : 2006 02 10

Les homéopathes sont des praticiens des

traitements naturels qui fournissent aux

patients une méthode alternative de soins de santé.

Téléphone
(514) 990-6658
Montréal et environs

1-800-624-6627
Extérieur de Montréal

http://www.webtherapeutes.com

LES CONDITIONS D'inscription de la

Commission des Praticiens en Médecine Douce du Québec (CPMDQ)     

                                                                   


et de LA CORPORATION DES PRATICIENS EN MÉDECINES DOUCES DU QUÉBEC.

certificate CPMDQ

  • Avoir suivi une formation professionnelle qui répond aux exigences du syndicat respectif.
  • Être assermenté aux règlements du code de déontologie des membres.
  • Être un thérapeute qui agit professionnellement dans le respect total de la personne humaine. (compétence, professionnalisme, intégrité)
  • Sauvegarder la réputation de la CPMDQ et de ses membres en tout lieu.
  • Être convaincu des avantages, de son approche et de son école de pensée tout en respectant celle des autres.

 

Exigences minimales académiques : 1000 heures

L’homéopathie est une science qui a pour objectif de conserver et de rétablir l’état de santé d’un individu en tenant compte de la globalité de la personne. Dans cette médecine, différents remèdes individualisés sont utilisés pour activer les mécanismes de défense de l’organisme.

médecine douce   n. f

 

Définition : Médecine qui diffère de la médecine officiellement reconnue et qui emploie d'autres formes de thérapeutiques : acupuncture, homéopathie, naturopathie, phytothérapie, chiropratie, ostéopathie, etc.

[Office de la langue française, 1999]

 

Médecine douce qui exclut l'utilisation de tout produit pharmaceutique et qui base ses traitements sur l'utilisation exclusive de moyens naturels (jeûne, phytothérapie, diététique, massage, hygiène de vie, soleil, air pur, etc.).

[Office de la langue française, 2002]

Comme les professions n'est pas reconnue légalement au Québec, n'importe qui peut s'afficher thérapeute. Afin de protéger le public et de protéger cette profession, la CPMDQ a établi les standards les plus élevés en matière de formation et d'éthique avec, entre autres, un comité de discipline qui traite efficacement toute plainte écrite du public.
« Médecine douce » sont des médecines qui n'utilisent pas ou très peu les substances chimiques, ni la chirurgie. (Villeneuve, C.) Sondage auprès des Québécois usagers de médecine douce, Office des professions du Québec, août 1991, page (6) article (1.5)

Constituée sous les lois du chapitre S-40 des lois syndicales, publiée à la Gazette Officielle du Québec en août 1991, la CPMDQ est une Syndicat Professionnel à but non lucratif qui gère et chapeaute majoritairement des thérapeutes de la médecine douce. Depuis 1991, la Corporation regroupe aussi des Homéopathes. La Corporation des Praticiens en Médecines Douces du Québec a légalement réservé le nom "Syndicat Professionnel des Homéopathes Classiques du Québec" au registraire de l'Inspecteur général du Québec. L'enregistrement de ce nom est pour identifier nos membres Homéopathes dans un groupe respectif à leur profession.


Vous désirez consulter un vrai Homéopathe?   Assurez-vous que la personne que vous consultez est bien membre du Syndicat Professionnel des Homéopathes Classiques du Québec (CPMDQ).

Pour la qualité recherchée

Commission des Praticiens en Médecine Douce du Québec (CPMDQ)

  • Anatomie/physiologie, pathologie (500 heures)
  • Nutrition (150 heures)
  • Médecine homéopathique (150 heures)
  • Études des signes et symptômes (100 heures)
  • Travaux et recherches (100 heures)

Les multiples avantages des membres.


En tant que regroupement, nous comprenons que vous désirez être reconnu du public et garantir aux consommateurs une pratique saine et professionnelle. C'est pourquoi, la CPMDQ sort des sentiers battus et dépasse tous les autres regroupements en médecine douce au Québec.

 

Avantages des Membres

de la CPMDQ

Pour devenir membre


Devenir membre du Syndicat Professionnel des Homéopathes Classiques du Québec (CPMDQ).
Toute personne qui désire devenir membre doit préalablement faire évaluer son dossier académique en téléphonant au 1-800-624-6627 ou au (514) 990-6658. À l'acceptation du dossier, une rencontre sera fixée avec un des représentants de la CPMDQ.

À cette rencontre vous devrez :

- Remplir un formulaire d'inscription.

- Vous faire assermenter au respect des règlements de la CPMDQ.

- Fournir une copie complète de votre dossier académique et/ou de votre curriculum vitæ.

- Débourser la somme de 300$ qui représente la cotisation annuelle pour un an. Cette somme peut être payée soit par carte Visa, MasterCard, chèque/mandat à l'ordre de la CPMDQ ou autres espèces.


Dès l'assermentation, vous avez maintenant accès aux nombreux avantages de la CPMDQ. Veuillez prendre note que les couvertures d'assurance soit l'assurance médicaments, l'assurance responsabilité civile et professionnelle (optionnelles) ou autres ne sont pas incluses dans le prix de la cotisation annuelle de la CPMDQ.


Cliquer sur le formulaire pour imprimer

- Formulaires d'Incription

- Annexe 2

 Veuillez faire votre paiement ici.

Contact


Pour joindre la CPMDQ en direct. Cliquer ici

ou par courriel: Cliquer ici

Homéopathie : discréditer plutôt que vérifier


Les 26 et 27 août derniers, plusieurs médias, dont Le Devoir, rapportaient le contenu d'une étude publiée dans la revue britannique The Lancet, étude selon laquelle les effets cliniques de l'homéopathie sont des effets placébo. Ces articles ont choqué les homéopathes membres de notre syndicat. Au nom des 300 homéopathes qui oeuvrent dans toutes les régions du Québec et que nous représentons, voici notre réaction.

Dans son éditorial, qui porte sur l'homéopathie et sur cet article en particulier, The Lancet cite le philosophe Emmanuel Kant qui, dit-il, nous rappelle que nous voyons les choses non comme elles sont mais comme nous sommes. Or cette mise en garde de Kant, les auteurs de l'article du Lancet ont oublié de se la faire à eux-mêmes.

D'entrée de jeu, ils affirment: « Nous avons supposé que les effets observés de l'homéopathie dans des expériences avec contrôle placébo pouvaient être expliqués par une combinaison de déficiences méthodologiques et de comptes rendus tendancieux » (traduction libre).

En effet, ils n'ont pas cherché à savoir si l'homéopathie était efficace, ils ont seulement tenté de discréditer les études qui concluent à son efficacité. Malheureusement, cet article montre à quel point, sous des apparences scientifiques, on peut se rendre à la conclusion à laquelle on voulait arriver au départ.

Quelle motivation ?


On peut questionner la motivation réelle de cette publication à ce moment-ci et se demander si elle ne vise pas plutôt à miner un important congrès homéopathique qui aura lieu à Londres en janvier 2006. Ce congrès portera sur l'efficacité de l'homéopathie dans le monde. Il est inspiré par rien de moins qu'un rapport imminent de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) portant sur la recherche clinique en homéopathie.

Il faut savoir que l'OMS a fait de la promotion des médecines traditionnelles, dont l'homéopathie et d'autres médecines alternatives font partie, un de ses objectifs prioritaires et déterminants pour favoriser le développement des soins de santé de qualité à la population mondiale, notamment les populations les plus pauvres.

Plus près de nous, soulignons que Santé Canada a élaboré une nouvelle réglementation sur les produits de santé naturels dans le but d'assurer aux citoyens des produits sécuritaires, de qualité et efficaces. Cette réglementation, en vigueur depuis le 1er janvier 2004, reconnaît les remèdes homéopathiques et leurs normes de preuve traditionnelles.

Et les animaux ?


Quant à la question de l'efficacité de l'homéopathie et du prétendu effet placébo, nous aimerions bien savoir comment les auteurs de l'article paru dans The Lancet et leurs collègues de la grande fraternité scientifique expliquent le succès des traitements homéopathiques sur les animaux. Par exemple, au Québec depuis quelques années, dans plus de 600 fermes, des troupeaux entiers de vaches sont soignés, avec succès, par des traitements homéopathiques, notamment pour des problèmes de mammite toxique.

Le fait est que les homéopathes guérissent, au Québec et partout dans le monde, un nombre croissant de personnes souffrant de maux de santé allant des maladies les plus bénignes aux maladies les plus graves, tant psychologiques que physiques, individuelles que collectives (épidémie).

Votre Président de la centrale (CPMDQ) a les intérêts de la corporation à coeur.

Ecouté le lors de l'émission

NEWS BLOC 2: Silvia Cademartori. 

CBC's Dave Bronstetter spoke with Dr. Peter Veniez , president of the Quebec Union of Professional Naturopaths.  

 

Autre LIENS


Menu de l'Homéopathe

 

 

 

 

 

 

Syndicat Professionnel

Reconnu par le;

Alternative Medicine Examiners Council of Canada (AMECC)

Conseil des Examinateurs en Médecine Douces du Canada

Retour à la page d'accueuil
Bienvenue sur votre Portail

 


       Nos commanditaires:  CelluMtl - Morand Ford Lincoln - Beaulne & Rhéaume Ltd.

© 1991 - 2007 Conception de Sites Web CPMDQ. Tous droits réservés.