Commission des Praticiens en Médecine Douce du Québec (CPMDQ)

Élections Provinciales du Québec
Mission Portail Plan du site Pour nous joindre


          AccueilCPMDQ Logo

 

L' administration de la

Commission des Praticiens en Médecine Douce du Québec (CPMDQ)

CPMDQ


Le Fondateur
Président-fondateur de la CPMDQ.


Pour faire accroître et avancer le dossier « médecine douce » au Québec, en juillet 1991 le Docteur Peter David Véniez,, N.D.,CEO, fondateur de la CPMDQ, a sacrifié sa carrière et sa pratique en tant que thérapeute pour fonder un organisme des plus sérieux et regrouper sous le même toit, des professionnels d’approche saine et reconnue scientifiquement. Le Dr Véniez ayant lui-même plusieurs années d’étude, de recherche et d’expérience dans ce domaine, il a donc fondé la CPMDQ sur trois principes fondamentaux :

Compétence, Professionnalisme, Intégrité

Site internet du Dr Veniez

Dr Véniez est aussi membre du


Le Dr Véniez est détenteur de quatre doctorats; en hypnothérapie, en naturopathie, en aromathérapie et d’un doctorat honorifique pour son expertise et pour son immense collaboration au développement et à la croissance économique et sociale des diverses professions de la médecine douce au Québec. Il est également détenteur d’une maîtrise en acupuncture, d’un diplôme en psychothérapie ainsi qu'en posturologie, herbologie et Gi Quon.

Depuis 1991, l’expertise du Dr Véniez et sa vocation à faire accroître le domaine de la médecine douce au Québec fut une des principales raisons de sa réélection à son poste de Président-Directeur général.

Le Dr Véniez, connaissant l’importance de ce mandat, il a donc accepté la décision de son conseil à la condition qu’elle soit secondée et appuyée par la majorité des membres présents de l’assemblée. Cette décision du conseil fut acceptée, secondée et appuyée à l’unanimité par près de 200 membres présents. Par l'entremise de la Corporation, nous souhaitons faire une différence en agissant sur les causes de la maladie. Nous entendons ainsi contribuer à donner aux enfants en situation de pauvreté et d'exclusion une chance égale aux autres de réussir dans le système scolaire et dans leur vie.

La personne est au cœur de nos projets, car la Corporation croit que l'individu, quelle que soit sa condition, est l'artisan de sa propre santé, de celle de sa famille et, par extension, de celle de la communauté dans laquelle il évolue.

Le capital santé d'une personne est ainsi sa plus grande richesse. Bien géré, ce capital est transmis de génération en génération et constitue un actif essentiel au développement et à l'amélioration du bien-être collectif. Pour ce faire, chacun doit être informé, habilité, soutenu et responsabilisé, de façon à faire les bons choix et poser les gestes nécessaires à son épanouissement personnel. À cet égard, intervenir au cours des premières années de la vie est essentiel pour modeler les comportements et permettre l'acquisition des habiletés et des attitudes utiles au développement d'une bonne santé. Nous croyons que c'est par elle que nous pouvons multiplier les bienfaits de nos gestes et obtenir le plus d'impact à long terme sur la société.


Cela signifie que la Corporation intervient non seulement auprès des individus, mais aussi auprès de leur réseau familial et relationnel, et ce, par l'intermédiaire des intervenants et des thérapeutes actifs dans leur milieu et dans la société en général.

La corporation croit que la prise en charge des individus et de leur collectivité est le point de départ pour créer ou recréer la chaîne de la santé.


Le rapport Les soins de santé au Canada 2004, produit par l'ICIS avec l'aide de Statistique Canada


Pourquoi la médecine officielle ne nous suffirait-elle pas? La médecine officielle en est une d'urgence. Les gens sont hospitalisés une fois malades, mais la prévention des maladies est inexistante: on ne vous conseillera pas, par exemple, de changer votre alimentation, vos habitudes de vie, de faire de l'exercice, de prendre des vitamines, des suppléments alimentaires ou des extraits de plantes afin de prévenir les maladies qui déciment notre population, On parle ici, de cancer, maladies cardio-vasculaires et diabète. Notre système de santé est en crise. Il ne suffit plus à la tâche. Une population vieillissante comme la nôtre sera de plus en plus mal en point puisqu'elle ne sait pas prendre soin d'elle, en plus de dépendre totalement des cliniques et des hôpitaux. En matière de cancer, le National Institute of Health américain évalue que les deux tiers des cas auraient pu être évités. Alimentation, sédentarité, mode de vie et tabagisme entraînent tous les problèmes que l'on sait. C'est là que les médecines douces ont un très grand rôle éducatif à jouer. Même chose pour les petits bobos. Si les gens connaissaient mieux les vertus des médecines douces toutes simples, ils pourraient les intégrer à leur quotidien. La communauté est divisée sur cette question. Quand l'État prend tout sur lui, les gens qui tombent malades par négligence ou par entêtement s'en remettent aux spécialistes qui sont trop débordés ou qui manquent de connaissance sur la santé globale. Cette déresponsabilisation générale est pernicieuse et terriblement coûteuse. Est-ce que la population se comporterait de la même manière si chacun était «en charge» de sa santé? On verrait tout de suite des changements d'attitude. Cela dit, seuls les plus riches s'en sortiraient bien ainsi que les travailleurs dont les traitements sont remboursés par un régime d'assurance collective. Chaque individu doit être amené à découvrir qu'il a un pouvoir personnel et déterminant sur sa santé physique, mentale et sociale. En effet, c'est la multiplication des actions de personnes informées, habilitées, soutenues adéquatement et responsabilisées qui forgent le cœur d'actions collectives permettant de changer réellement les choses à long terme au sein de la société. Le Dr Véniez, ne décrit pas seulement des beaux mots, il agit, en étant membre actif du Club Richelieu International, membre actif des Shriners, fondateur de la CPMDQ, recteur de huit Collèges québécois dans le domaine de la médecine douce, dirigeant d'une Clinique multi-disciplinaire en médecine paramédicale, créateur du premier Programme d'Aide aux Employés en médecine douce au Québec et son récent projet la création d'un Portail d'information véridique afin de transmettre au public québécois la réalité en ce qui concerne les médecines douces au Québec. Le Portail des Médecines Douces du Québec !


Pendant que le réseau de la santé s'enorgueillit en posant de multiples diagnostics sur ses capacités administratives et son financement (rapport Rochon, rapport Clair, rapport Bédard, commission Romanow, etc.), les patients et les simples praticiens qui jonglent avec des vies humaines plutôt qu'avec des chiffres se trouvent de plus en plus plongés dans l'inconnu et l'attente... Les politiciens et les administrateurs vivent déjà mal avec des diagnostics qui critiquent leurs choix.

Petition GOUV. pour la reconnaissance

NOTRE MISSION


Notre mission est de contribuer à l'essor d'une société où les individus, leurs familles et leurs communautés seraient responsables et capables d'assurer le développement et l'amélioration de leur santé physique, psychologique, spirituelle et sociale, grâce à des solutions globales, novatrices et durables.

NOTRE VISION


Que les gouvernements adoptent des actions préventives efficaces, en médecine douce, et mobilisent l'ensemble des acteurs de la société, prioritairement au Québec, afin qu'eux aussi adoptent une approche de prévention de la maladie que nous avions depuis des années.

certificate CPMDQ


Voir le Coin de Presse de la CPMDQ

Les administrateurs

Loi sur les syndicats professionnels

Chez la CPMDQ les administrateurs jouent un rôle prépondérant au sein de la Corporation. Ils veillent, entre autres, à atteindre les objectifs fixés par nos membres, soit :

Défendre et de promouvoir les intérêts de ses membres;   voir LES OBJECTIFS DE LA CPMDQ
Encourager l'expansion et une meilleure connaissance des médecines douces par le public;
Regrouper tous les professions, domaines et techniques de la médecines douce.

Pour un mandat de trois ans, les membres du Conseil d'administration travaillent en étroite collaboration avec les divers intervenants en médecine douce, afin d'assurer une bonne représentation de nos membres. Pour les rencontres du C.A., l'implication bénévole d'un administrateur est d'environ 3 heures par mois. Chaque administrateur est invité à siéger à un comité. La CPMDQ compte présentement 3 comités, soit le Comité d'évaluation de dossier (inscription), le

Comité de déontologie (discipline) ainsi que le Comité des finances.

Les comités sont fonctionnels et composés d'administrateurs, toutefois nous apportons présentement des améliorations pour répondre plus d'avantage aux nombreux besoins de la CPMDQ.

Comité d'évaluation de dossier (inscription) : procède à l'évaluation académique du dossier pour ensuite inscrire les nouveaux membres et les écoles de formation dans le domaine de la médecine douce.

Bureau du syndic et Comité discipline : Analyse et procède les plaintes des membres et du public.

Comité finances : Assure le suivi des finances de la Corporation en fonction de nos objectifs.

Si vous désirez vous impliquer à titre d'administrateur ou si vous voulez donner de votre temps à la profession auprès de nos différents comités, veuillez communiquer avec Brigitte Girard au (514) 990-6658 ou au 1 (800) 624-6627.

Rôle des membres du Conseil d'administration

La structure du Conseil d'administration

Le Conseil d'administration de la CPMDQ possède une structure à deux paliers : le palier politique (les administrateurs du Conseil d'administration) et le palier administratif (la direction générale). Deux paliers mais une responsabilité première : la réussite du plus grand nombre de ses membres.

Palier politique : les administrateurs

Les membres du Conseil d'administration prennent les décisions qui ont trait :
à la planification de l'ensemble d'une Corporation (choix d'orientations et de priorités qui peuvent être traduites sous forme d'attentes signifiées et qui peuvent faire l'objet de règlements et de politiques);
au contrôle et à l'évaluation à exercer en regard des objectifs poursuivis et des résultats à atteindre;
au soutien à mettre en place pour faciliter cette atteinte des résultats.

Les habiletés politiques

* Être à l'écoute des besoins des membres

* Bien les identifier

* Bien les analyser

* Rechercher les meilleures solutions

Donner un suivi aux demandes

* Les recevoir

* Les faire clarifier

* Y répondre

* Les référer

Représenter le Conseil d'administration dans son milieu

* Les citoyennes et citoyens

* Les membres du Conseil d'administration

* Les autres élus du milieu

* Les leaders des groupes socio-économiques

* Les médias écrits et électroniques

Défis

* Préoccupations particulières VS préoccupations d'ensemble

* Respect de la ligne de communication formelle

* Loyauté et solidarité avec les décisions du Conseil d'administration

Palier administratif : les administrateurs et la direction générale

En plus des fonctions et pouvoirs du Conseil d'administration, la direction générale doit assurer la gestion courante des activités et des ressources de la Corporation pour ses administrateurs. La direction générale (palier administratif) a la responsabilité de mettre en ouvre les décisions du Conseil d'administration (palier politique). La direction générale doit également s'assurer que tous les membres du Conseil d'administration possède l'information pertinente pour prendre leurs décisions.

Avec une telle structure, il importe donc que les deux paliers se complètent pour créer une symbiose durable et profitable au niveau de la pensée et de l'action; chaque palier a sa place mais dans un cadre de travail harmonieux. Il importe aussi que les valeurs de transparence et de collaboration soient au centre des interactions de ces deux paliers afin de favoriser l'existence d'un sentiment d'appartenance commun et fort. Sentiment d'appartenance, transparence et collaboration, harmonie et symbiose, voilà des valeurs qui doivent se retrouver également dans les nombreux autres liens, formels et informels, mettant en cause le conseil d'administration : lien entre les membres du Conseil d'administration, lien avec la direction générale, lien avec les différents comités de la Corporation.

Les habiletés administrative

Planification

* Orientations

* Priorités

* Objectifs

* Soutien

Contrôle et évaluation

* Résultats

* Promotion

* Orientations

* Résultats

Droits des membres du Conseil d'administration

* La participation

* Le droit de vote

* La rémunération et les allocations de dépenses

* L'immunité

* Les assurances

Obligation des membres du Conseil d'administration

* La présence aux séances du Conseil

* La bonne foi

* L'éthique et la déontologie, voir DÉONTOLOGIE

* Les conflits d'intérêts

* La malversation, l'abus de confiance ou autre

Défis

* Occupation de l'espace

* Axe sur l'humain et sur les résultats

* Vue d'ensemble VS détails opérationnels

* Reconnaissance de la Direction générale et des gestionnaires

Le membre du Conseil d'administration

Un membre du Conseil d'administration a trois rôles 

Représentant des membres

Législateur

Administrateur

Le représentant des membres

-> Rôle légitimé par l'élection au suffrage universel

Formes :

Porte-parole de ses membres

Porte-parole de la Corporation devant ses membres

Guide pour les demandes de ses membres

Moyens :

Se tenir au courant

Consulter

Informer

Défi  :

Concilier les désirs et les opinions des membres

avec l'intérêt de l'ensemble de la communauté

Le législateur

-> Rôle légitimé dans le cadre des fonctions et pouvoirs de la Corporation.

Forme  :

Adoption d'orientations

Adoption de politiques

Adoption de réglementations

L'administrateur

-> Rôle légitimé dans le cadre des fonctions et pouvoirs de la Corporation;

-> Pouvoirs partagés.

Forme  : Mise en ouvre des orientations, des politiques, des réglementations.

Défi  : Respecter les rôles des divers intervenants.

L'implication des membres du Conseil d'administration

Pour un mandat de trois ans, les membres du CA travaillent en étroite collaboration avec les divers intervenants en médecine douce, afin d'assurer une bonne représentation de nos membres. Pour les rencontres du Conseil d'administration, l'implication bénévole d'un membre du CA est d'environ 3 heures par mois. Chaque membre du CA est invité à siéger à un comité. L'implication bénévole relative aux différentes activités mises sur pied par nos comités est d'environ 7 heures par mois. Une assistance dynamique comprend environ 10 heures de bénévolat par mois.

Au sein du Conseil d'administration de notre organisme, on compte un(e) président(e)

Le président exerce un droit de surveillance générale sur les affaires de la CPMDQ et préside les réunions des membres du Bureau ainsi que les délibérations à l'occasion des assemblées générales; il est responsable de l'administration des affaires du Bureau ainsi que de l'application des décisions du Bureau et de celles des membres de la CPMDQ réunis en assemblée; il coordonne les travaux du Bureau et de l'assemblée et en assure la continuité.

, un(e) vice-président, un(e) secrétaire-trésorier(ère) et plusieurs administrateurs.

Mandats:
Organise, dirige et contrôle les ententes dans le cadre de différents programmes, les plans de service ainsi que les ressources humaines, matérielles, informationnelles et financières de l'organisme;
Assure les orientations, les stratégies adaptées à l'évolution des besoins et des opportunités et adapte les plans d'organisation (organigramme) et de gestion;
S'assure de l'orientation et du suivi des représentations externes et de liens efficaces et fonctionnels avec les partenaires (entre autres les différentes écoles) et les organismes du milieu. Négocie et convient des ententes de collaboration, d'harmonisation ou de services. Élabore et propose les politiques, procédures, procédés et outils d'appui à la gestion et à l'intervention;
Évalue les impacts des différents programmes, des activités et des interventions, vérifie la satisfaction de la clientèle et identifie les besoins émergents dans le cadre de la mission de l'organisme. Voit à ce que l'intervention soit de qualité, selon l'approche « clientèle » recherchée et à ce que l'organisation du travail soit flexible et axé sur le développement organisationnel et professionnel. Est responsable du traitement des plaintes;
Assure l'encadrement nécessaire du personnel pour répondre aux besoins de l'organisation.;
Assure la préparation des rencontres et le suivi des dossiers de l'Assemblée générale, des Conseils d'administration et autres comités, s'il y a lieu.

Responsabilités:

Gestion stratégique
Dégage les besoins et les tendances en liens avec la mission;
Pratique les activités de vigie appropriées;
Procède à l'évaluation annuelle des orientations et de la gamme des services;
Étudie la nature et la faisabilité des opportunités et des projets;
Transfère les informations pour assurer la mise en opération des nouveaux mandats, clientèles ou services;
Recherche et assure le financement de l'organisme (subvention, autofinancement);
Établit et fait le suivi du plan annuel de représentation externe;
S'assure des relations adéquates avec les différents paliers gouvernementaux, les bailleurs de fonds, les médias, la population et les organismes partenaires;
Négocie et convient des alliances, entente de collaboration ou d'harmonisation des services;
Prépare et fait le suivi des dossiers corporatifs (orientation, rapports annuels, etc.)
Prépare et fait le suivi des réunions avec le Conseil d'administration et ses comités de travail et l'Assemblée générale.

Gestion administrative
Voit à la gestion des subventions et autres sources de financement;
Vérifie les états financiers et les mouvements de trésorerie mensuels, analyse les écarts au budget, s'assure des explications et fait les recommandations nécessaires;
Assure l'élaboration et l'application des politiques et mesures de contrôle internes (achat, contrôle de dépenses, etc.);
Vérifie les ententes et les renouvellements de contrats de services (assurances, etc.);
Assure la préparation et le suivi des budgets en se référant aux professionnels reliés à la comptabilité de la Corporation et fait suivre les dossiers de façon à assurer la production de documents pertinents. Par exemple: états financiers, bilans, prévisions budgétaires, papiers officiels, liens gouvernementaux;
Voit à la production de documents nécessaires aux membres du Conseil d'administration et du comité des finances pour chacune de leurs réunions. Par exemple: prévisions budgétaires, état de la situation, liste des chèques et autres documents pertinents;

Gestion opérationnelle
S'assure de l'atteinte des résultats escomptés au niveau des opérations : objectifs de clientèle, délais, etc.;
Registrariat:
Assure la mise à jour de la base de données sur les membres;
Assure un soutien technique aux membres, écoles, compagnies d'assurances et aux officiers de la Corporation;
Met les Trousses aux membres (contenant leur certificat d'adhésion, des informations sur la Corporation, reçus pour émettre à leur client et leur reçu pour leur cotisation annuelle);
Fait les démarches nécessaires pour assurer le renouvellement et le suivi des cartes de membres (liens avec les institutions et avec le membre).
Voit à l'élaboration et à la réalisation du plan de communication de l'organisme et à l'efficacité des programmes et outils de promotion;
Voit à l'établissement et à la réalisation des plans de services;
Élabore un plan de gestion annuel et en fait le suivi par le biais du comité de gestion et des rencontres avec les membres de son équipe de gestion et de soutien;
Prépare le contenu du dépliant pour faire connaître la Corporation;
Prépare les publicités pour la Corporation
Recherche, obtient et édite les articles à être imprimés ou délègue ces tâches à un comité qu'elle supervisera;
Coordonne la rédaction, la mise en page, l'impression et la distribution de la publicité

Gestion du personnel
Contrôle le service de secrétariat et des employés y étant affectés pour ainsi assurer le suivi des activités du bureau;
Adapte le plan d'organisation (organigramme et effectifs) de l'organisme;
Assure une communication adéquate et suffisante à tous les niveaux de l'organisation;
Élabore, met à jour et assure l'application des programmes et guide de gestion des ressources humaines;
Accompagne et approuve la nomination et les évaluations périodiques des chefs d'équipe;
Élabore et fait le suivi du plan et du budget de formation annuels, avec l'appui d'un comité de formation;
Procède aux évaluations périodiques des membres de l'équipe de gestion et autres personnels sous sa responsabilité (attentes et objectifs à atteindre);
Donne l'alignement et l'appui requis pour résoudre les difficultés et les problèmes rencontrés.

Gestion de la pratique professionnelle
Assure l'adaptation et l'application des politiques, procédures et outils d'intervention (service à la clientèle, horaire d'ouverture, types, qualité et approches d'intervention, évaluation des services, sondage de satisfaction, etc.)
Entretient des relations avec des organismes externes pour faire connaître la mission de la Corporation;
Fait la promotion de la Corporation selon les besoins;
Procède au traitement des plaintes;
Assure une communication efficace avec le réseau (institutions et membres);

                           

                                   http://conception.cpmdq.com
                                    Conception CPMDQ

   

        © 1991 - 2007 Conception de Sites Web CPMDQ . Tous droits réservés.

Commission des Praticiens en Médecine Douce du Québec (CPMDQ)