Portail des Médecines Douces du Québec

  Mission   Pour nous joindre  

 

Compte Téléchargements Liens Forums Tutoriels F.A.Q.
Recherche
La centrale syndicale qui regroupe de la qualité
 
Traduire/Translate
Recherche Google
Google
Web   Images Groupes   News
Coin de Presse

Coin de Presse de la CPMDQ / médias

Organismes

Conseils Canadiens

canadaflag.gif (8788 bytes)

Alternative Medicine Examiners Council of Canada

Canadian Council of Osteopathic Examiners
Canadian Council of Psychotherapeutic Examiners
Canadian Council of Massotherapeutic Examiners
Canadian Council of Naturopathic Examiners
Naturopathic Medicine Council of Canada
Canadian Council of Sports Medicine
Conseil Canadien des Examinateurs en Médecine Sportif

Conseils du québec

Conseil des Examinateurs en Ostéopathie du Québec
Conseil des Examinateurs en Naturopathie du Québec
Conseil des Examinateurs en Psychothérapie du Québec
Conseil des Examinateurs en Massothérapie du Québec

 

 

 

 

Evénements de ce mois
Nos Collèges

 

Collège de Massothérapie du Québec à Montréal

Collège de Psychothérapie du Québec à Montréal

Collège de Naturopathie du Québec à Montréal

Collège d'Ostéopathie du Québec à Montréal

Téléchargements récents
 · Inscription au coll..
 · Inscription au coll..
 · Inscription au coll..
 · Inscription au coll..
 · Dépliant (film L&#..
Naturopathe en-ligne

Formation en-ligne

LA SANTÉ MENTALE

Cliquez ici pour lire

 

Santé en général : Théorie des Germes
 Envoyé par drdesforges. le 19/11/2004 9:49:11 (lectures 929)

Théorie des Germes

La médecine Allopathique est essentiellement matérialiste, par exemple la théorie des germes nous dit que certains organismes microscopiques principalement les bactéries et les virus sont la cause des maladies infectieuses parce que leur apparition dans l'espace et dans le temps est associée avec les manifestations physiques des maladies infectieuses.

La théorie continue en affirmant que les maladies infectieuses doivent être traitées en détruisant les micro-organisme, ce qu'on fait le plus souvent à l'aide d'antibiotiques.

Le grand fondateur de cette théorie est le prix Nobel, "Robert Koch" (1843-1910). Sa théorie est connue des allopathes comme le "Postulat de Koch" et on exige des jeunes médecins qu'ils acceptent et récitent ce dogme comme un article de foi, sous peine d'hérésie.

Voyons ce que dit à ce sujet un Cahier de microbiologie utilisé à l'université "Harvard" :

1. Le micro-organisme doit être régulièrement isolé à partir de cas de la maladie étudiée.

2. Il doit être cultivé in vitro ( en éprouvette ) .

3. Quand cette culture est inoculée a un hôte susceptible, la maladie doit en résulter.

4. Enfin, de la maladie expérimentalement induite, on doit isoler à nouveau le micro-organisme.



En réalité, se plier à tous ces postulats ne fait rien de plus que d'établir la corrélation entre la présence du micro-organisme et des autres manifestations de la maladie étudiée. Cela ne prouve en aucun cas que de vrais patients contractent l'infection parce qu'ils sont venus en contact avec le micro-organisme.
Le postulat numéro trois de "Koch" ne prouve-t-il pas le lien de causalité ? L'animal était en santé avant l'inoculation du germe et malade après ! Vrai ... Sauf que l'inoculation de germes est une procédure grossièrement contre nature qui obscurcit toute signification pour le monde à l'extérieur du laboratoire.

La rigueur expérimentale obtenue au détriment de la réalité de tous les jours est d'une valeur douteuse, parce qu'elle augmente le risque de formuler des hypothèses qui expliquent le data, mais qui n'ont pas d'utilité réelle pour nous. -

Nous vivons dans un monde plein de germes. Certains d'entre eux, très peu en fait, sont associés aux symptômes des maladies infectieuses. Mais seulement quelques uns d'entre nous ont des infections et ça à des moments différents ... Pourquoi ? Parce qu'il existe des facteurs en nous qui déterminent la relation que nous aurons avec les germes, qui eux sont toujours présents; une relation harmonieuse de coexistence pacifique , ou un débalancement menant à une relation antagoniste.

De plus les savants ne se promènent pas habituellement en inoculant des germes potentiellement dangereux à leurs concitoyens. Le troisième postulat de "koch" outrepasse tous les systèmes internes qui régissent nos relations avec les micro-organismes.

En ostéopathie nous travaillons avec ces systèmes régulateurs, et nous le faisons de l'intérieur vers l'extérieur et non le contraire.

Souvenez vous que c'est le grand biologiste "Claude Bernard" qui disait en parlant de la théorie des germes "Le terrain c'est tout".



Menu principal
AccueilPetites AnnoncesFAQSites partenairesFormation en-ligneTéléchargementsFaire un lienInformationArticlesGoogleParlez de nousGénérez une bannièreCalendrier CPMDQ
Calendrier des événements
Novembre 2017
LuMaMeJeVeSaDi
  1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
Nos Partenaires
- Page créée en 0.097235 Secondes -