Portail des Médecines Douces du Québec

  Mission   Pour nous joindre  

 

Compte Téléchargements Liens Forums Tutoriels F.A.Q.
Recherche
La centrale syndicale qui regroupe de la qualité
 
Traduire/Translate
Recherche Google
Google
Web   Images Groupes   News
Coin de Presse

Coin de Presse de la CPMDQ / médias

Organismes

Conseils Canadiens

canadaflag.gif (8788 bytes)

Alternative Medicine Examiners Council of Canada

Canadian Council of Osteopathic Examiners
Canadian Council of Psychotherapeutic Examiners
Canadian Council of Massotherapeutic Examiners
Canadian Council of Naturopathic Examiners
Naturopathic Medicine Council of Canada
Canadian Council of Sports Medicine
Conseil Canadien des Examinateurs en Médecine Sportif

Conseils du québec

Conseil des Examinateurs en Ostéopathie du Québec
Conseil des Examinateurs en Naturopathie du Québec
Conseil des Examinateurs en Psychothérapie du Québec
Conseil des Examinateurs en Massothérapie du Québec

 

 

 

 

Evénements de ce mois
Nos Collèges

 

Collège de Massothérapie du Québec à Montréal

Collège de Psychothérapie du Québec à Montréal

Collège de Naturopathie du Québec à Montréal

Collège d'Ostéopathie du Québec à Montréal

Téléchargements récents
 · Inscription au coll..
 · Inscription au coll..
 · Inscription au coll..
 · Inscription au coll..
 · Dépliant (film L&#..
Naturopathe en-ligne

Formation en-ligne

LA SANTÉ MENTALE

Cliquez ici pour lire

 

Chiropratique : COMMENT LE CHIROPRATICIEN SAIT SI VOUS POUVEZ ÊTRE TRAITÉ AV
 Envoyé par drdesforges. le 19/11/2004 9:49:58 (lectures 1022)

COMMENT LE CHIROPRATICIEN SAIT SI VOUS POUVEZ ÊTRE TRAITÉ AVEC SUCCES?

Lors de votre première visite chez le docteur en chiropratique, un professionnel va vous questionner au sujet de votre histoire de santé. Afin d'obtenir les meilleurs soins possibles, soyez honnête et expliquez votre problème en détail. N'essayez pas de déterminer si certaines douleurs ou symptômes sont d'importants facteurs à l'évaluation complète de votre cas.

Le chiropraticien établit un rapport entre différents niveaux de la colonne vertébrale et différents organes et conditions. Par exemple, si on retrouve un point sensible à la base du crâne, il peut y avoir une relation aux maux de tête, aux problèmes de sinus ou ceux de la mâchoire. Plus bas, le long de votre cou, on peut retrouver des déplacements (subluxations) qui sont reliés à certains problèmes comme la douleur, le picotement ou l'engourdissement au niveau de l’épaule, du bras ou de la main. Votre docteur sait que les gens qui souffrent de problèmes d'estomac ou de poitrine peuvent avoir une vertèbre de déplacé entre les omoplates, affectant ainsi certains organes internes qu'on retrouve à l’intérieur de la cage thoracique. Les douleurs lombaires ainsi que la sensation de picotement et d'engourdissement sont souvent associées avec des problèmes d'intestin, de vessie et de prostate; à cause d'une même alimentation nerveuse.

Les tests orthopédiques et neurologiques font partie intégrale de l’examen chiropratique. De nos jours, votre chiropraticien utilise plusieurs formes de tests et d'instruments pour lui permettre de trouver la cause de votre problème. La précocité d'un diagnostic chiropratique et d'un traitement préventif, alliée à des conseils d'hygiène de vie, diminue de façon considérable les risques d'apparition de ces pathologies.

« Il y a, comme nous le savons, deux sortes de santé : la santé naturelle et la santé artificielle ! La santé artificielle repose sur des régimes alimentaires, des vaccins, des sérums, des hormones, des vitamines et des examens médicaux coûteux. Nous désirons la santé naturelle, celle qui vient de la résistance des tissus aux maladies infectieuses et dégénératives, de l’équilibre du système nerveux. »
-L'Homme cet inconnu, 1935,
Alexis Carrel, physiologiste et chirurgien, prix Nobel de médecine.


Chiropratique : Combien de temps ça va prendre?
 Envoyé par drdesforges. le 19/11/2004 9:48:20 (lectures 841)

Combien de temps ça va prendre?

Nous pouvons comparer les déplacements de vos vertèbres à la façon dont un orthodontiste vérifie l'alignement de vos dents.

Si vous perdez une dent, vous ne pourrez pas manger pour quelques jours à cet endroit. La douleur partira mais si on ne remplace pas cette dent chez l'adulte ou l'adolescent, les dents restantes vont modifier leur alignement et fermeront graduellement l'espace vide. Vous aurez des dents croches et il est possible que votre mâchoire devienne instable. Tout ça pour une dent.

La même chose survient aux vertèbres de votre colonne vertébrale. Si l'une d'elles se déplace, les autres vertèbres vont modifier leur alignement lentement et seront affectées elles aussi. Elles ne bougeront plus selon la position normale qu'elles avaient. Donc, d'autres subluxations seront créées si on ne corrige pas la première.

Ça prend souvent du temps pour devenir malade et ça prend habituellement un certain temps pour recouvrer la santé.

L'orthodontiste ne mettra pas des broches pour deux ou trois semaines: Il n'y aurait aucune correction. Souvent, il devra mettre les broches pour plus de douze mois et ce, à tous les jours. Ce sera la seule façon d'obtenir une correction.

Pour le chiropraticien, c'est la même chose. Il faudra voir le patient selon un plan de traitements basé sur l'examen et les radiographies.

Donnez-vous le temps de guérir !


Votre santé nous tient à cœur !


Chiropratique : EST-CE QUE CA VA FAIRE MAL ?
 Envoyé par drdesforges. le 19/11/2004 9:47:28 (lectures 559)

EST-CE QUE CA VA FAIRE MAL ?

Autrefois les chiropraticiens utilisaient des méthodes "fermes" pour peut dire. Bien qu'elles étaient efficaces, elles étaient toutefois considérablement inconfortables. Le chiropraticien moderne utilise des techniques plus douces, donc chaque traitement devrait être confortable. Habituellement, c'est de monter sur la table de traitement au d'examen qui est le plus inconfortable. Le traitement par lui-même est normalement une expérience très plaisante. Bien entendu, si un patient éprouve des spasmes musculaires, tout mouvement ou pression sera alors inconfortable.

Le docteur en chiropratique récolte l'histoire de santé complète, examine le patient, et exécute des tests pour déterminer comment traiter le problème sans douleur. Pour cette raison, quand un traitement précis est prescrit, il n'est pas douloureux.

Plus bas, une liste de conditions qui répondent bien aux soins chiropratiques:


• Douleur au cou
• Maux de tête
• Migraine
• Problème de mâchoire
• Sinusite
• Allergie
• Douleur à l'épaule
• Douleur aux bras ou aux mains
• Bursite
• Picotement/engourdissement
• Névrite
• Douleur aux côtes
• Asthme
• Otite





• Douleur au bas du dos
• Douleur à la hanche
• Douleur aux jambes
• Douleur au genou
• Douleur à la cheville
• Douleur au pied
• Picotement/engourdissement
• Sciatique
• Incontinence
• Brûlements d'estomac
• Constipation
• Crampes menstruelles
• Prostate
• Vessie


Chiropratique : Le stress
 Envoyé par drdesforges. le 19/11/2004 9:46:30 (lectures 626)

Le stress

Le stress est la réponse non spécifique de votre corps lorsqu'il est mit en présence d'agents de tensions. Simplement, c'est l'adrénaline qui monte en vous quand vous êtes exposé à toutes sortes de situations excessives.

Il existe trois sortes d'agents stressants;

Le stress physique: Coup, blessure, chute, accouchement, etc.

Le stress chimique: Médication, sous-alimentation, suralimentation, alcool, drogue, etc.

Le stress émotionnel: Décès, séparation, perte d'emploi, difficulté monétaire, etc.

Le stress est la réaction de votre corps lorsque celui-ci est soumis à des excès. C'est une tension qui produit un débalancement physique, mental ou émotionnel, et qui vous rend malade.

Le stress se retrouve dans la structure de la colonne vertébrale et prend pour nom Subluxation vertébrale, en chiropratique. Cela se produit lorsque le stress externe est plus grand que notre résistance interne, un débalancement neuro-musculaire et des subluxations apparaissent dans notre colonne vertébrale.

Les distorsions structurelles et les subluxations vertébrales interférant avec la fonction normale des nerfs, avec la circulation de la force vitale, sont parmi les cause les plus directes de la maladie et les moins reconnues par la médecines traditionnelle.

Les distorsions structurelles et les subluxations interférant avec la force vitale sont évidemment causées par un stress énorme.

Une explication plus simple de la subluxation est que lorsqu'une vertèbre est sortie de son axe normal, elle peut irriter un ou des nerfs et empêcher ces derniers d'apporter l'énergie vitale aux muscles ou organes concernés et les empêcher de fonctionner normalement.


Chiropratique : LA CHIROPRATIQUE ET LE SPORT
 Envoyé par drdesforges. le 19/11/2004 9:45:42 (lectures 495)

LA CHIROPRATIQUE ET LE SPORT
"Une âme saine dans un corps sain." nous dit ce proverbe antique. Il traduit sagement une recette éprouvée de vie active, saine et bien balancée. Les anciens étaient déjà conscients de l'importance de l'activité physique combinée à l'activité intellectuelle pour le développement complet et optimum de l'être humain.
La vie moderne et les découvertes technologiques que nous connaissons ont, malheureusement, trop favorisé le confort, la mauvaise nutrition et le manque d'exercice contribuant ainsi à la détérioration du bien-être physique et de la santé.
Fort heureusement notre société s'éveille aujourd'hui à cette réalité et on ne compte plus les gens qui commencent à redonner au sport de participation et à l'activité physique la place primordiale que ceux-ci doivent occuper dans la prévention des divers problèmes de santé.
En effet, de plus en plus de gens s'adonnent maintenant, dans leurs loisirs, à la pratique d'un exercice physique, qu'il soit un sport individuel, de groupe ou de compétition, la marche le jogging ou la randonnée. Les chiropraticiens sont favorables à de telles activités.

Les blessures sportives
Malheureusement, le nombre sans cesse croissant de participants aux divers sports a entraîné parallèlement l'augmentation des blessures subies lors de la pratique d'un sport ou d'une activité physique. Les personnes qui pratiquent un sport récréatif d'une façon occasionnelle et alors qu'elles sont mal préparées sont plus sujettes aux blessures
Ainsi, une activité physique, que l'on concentre dans une courte période à un rythme intensif auquel le corps n'est pas conditionné, peut provoquer de nombreux accidents. Les risques sont encore plus grands si on ne se donne pas la peine de réchauffer nos muscles avant de les soumettre à une telle demande. Il y a aussi les efforts démesurés, par exemple, d'un père "rouillé" qui essaie de tenir le même rythme que son fils lors d'une joute de hockey.
Le retour à l'activité physique après une longue période d'inactivité commande donc une certaine prudence. Il impose une période préalable de reconditionnement progressif et devrait idéalement être précédé d'un examen physique effectué par votre chiropraticien.

Le sport et les enfants
Chez les enfants, la pratique des sports est évidemment une nécessité et un besoin. Elle est essentielle à leur complet développement. Mais ça ne veut pas dire que tous les sports peuvent convenir également. Les exigences de chaque sport sont aussi variables que la corpulence des jeunes qui les pratiquent. Si la pratique des sports est hautement recommandable pour les enfants, il est très important qu'elle se fasse entre participants de taille et de poids semblables afin de prévenir les risques d'accidents.
Il faut savoir qu'un dur coup donné sur les os d'un enfant en croissance peut affecter le développement normal de ces mêmes os. Souvent, les conséquences de telles blessures oubliées ne sont découvertes que plusieurs années plus tard. Il est donc important que les enfants de moins de l6 ans ne soient pas exposés à de durs chocs ou collisions ni à des efforts excessifs qui pourraient déranger la croissance de leur ossature.
Quiconque exerce une activité physique ou pratique un sport, est exposé à s'infliger des blessures lors de chutes ou de faux mouvements. Certaines de ces blessures, telles que coupures, éraflures, égratignures ou fractures sont faciles à constater. Cependant, il y a des blessures plus sournoises et moins visibles dont il faut se méfier. Une chute en ski peut entraîner des lésions au genou ou à la cheville, au coude ou à l'épaule ou des entorses vertébrales ou pelviennes. Au hockey, les mouvements brusques, les chocs violents et la posture courbée du patineur causent de nombreux maux de dos, résultat de torsions de la colonne vertébrale. En ski de fond, les raideurs dans le cou et les épaules sont souvent provoquées par des subluxations cervicales.
Il faut considérer que seul une charpente anatomiquement normale permet des mouvements tout à fait harmonieux. Un dos voûté empêchera une respiration complète et profonde. Un trouble dans le bas du dos compromettra la démarche normale. Un dérangement cervical pourra engendrer des maux de tête, etc.

Les soins chiropratiques
La souplesse articulaire et le bon fonctionnement de l'appareil locomoteur dépendent principalement du bon état de la colonne vertébrale et du bassin. Des examens chiropratiques détectent les articulations anormales. Des soins chiropratiques peuvent généralement corriger ces problèmes avant qu'ils ne créent des dommages sérieux et permanents.
Il est impérieux de remédier rapidement et adéquatement à tout dérangement articulaire ou vertébral. Un traitement chiropratique habile et expérimenté pourra redonner à l'articulation ou à la colonne vertébrale son intégrité et rétablir rapidement le fonctionnement normal. Le chiropraticien est particulièrement entraîné à déceler et à corriger la plupart des anomalies du système musculo-squelettique.
Ces désordres ne se traitent pas avec des médicaments mais par des traitements manipulatoires. Les traitements manipulatoires demandent une dextérité et une compétence poussées comme celles que le chiropraticien a acquises lors de sa formation et de son entraînement. Il sait que le bien-être physique dépend grandement du bon état de la colonne vertébrale et du bassin et il est en mesure d'empêcher une détérioration précoce due à des blessures de cette nature.
Votre chiropraticien peut vous conseiller sur la façon la plus efficace de faire de l'exercice et d'augmenter votre endurance et votre performance. Certains exercices développent les muscles de votre colonne vertébrale, d'autres améliorent la souplesse articulaire. Enfin, soulignons que de plus en plus d'équipes sportives font maintenant appel à des chiropraticiens pour prévenir et corriger des blessures consécutives à la pratique du sport. De nombreux athlètes olympiques ne jurent que par leur chiropraticien pour se garder en parfaite condition.
Pourquoi pas vous aussi?


« Précédent[1] 2 3 ... 12 Suivant »

Menu principal
AccueilPetites AnnoncesFAQSites partenairesFormation en-ligneTéléchargementsFaire un lienInformationArticlesGoogleParlez de nousGénérez une bannièreCalendrier CPMDQ
Calendrier des événements
Novembre 2017
LuMaMeJeVeSaDi
  1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
Nos Partenaires
- Page créée en 0.110227 Secondes -