Mission Plan du site Pour nous joindre




   Accueil

 

 

 

Définition de la Homéopathie


Le mot " homéopathie " vient des mots grecs 'homoios' (semblable) et 'pathos' (douleur ou maladie). Homéopathie - Système thérapeutique fondé sur les principes de similitude, de dilution et de dynamisation des remèdes de homéopathie.

HOMÉOPATHIE - complexisme   n. m.

Définition : Technique d'application de l'homéopathie, basée sur la prescription d'un mélange de plusieurs médicaments. [1982]

HOMÉOPATHIE - pluralisme   n. m.

Définition : Technique d'application de l'homéopathie basée sur la prescription de plusieurs médicaments en alternance. [1982]

HOMÉOPATHIE - unicisme   n. m.

Définition : Technique d'application de l'homéopathie basée sur la prescription d'une seule dose, en général à très haute dynamisation d'un seul médicament. [1982]

homéothérapie   n. f.

Définition : Traitement ou prévention de la maladie à l'aide des concepts de l'homéopathie. [Office de la langue française, 1999]

para-homéopathie   n. f.

Définition : Thérapeutiques voisines de l'homéopathie basées sur un raisonnement par analogie.

synonyme(s) -  biothérapie n. f.

Note(s) : Thérapeutiques qui ne sont pas basées sur l'expérimentation sur l'homme sain, mais sur la ressemblance entre la maladie à traiter et le médicament à opposer à celle-ci, sans passage par l'expérimentation. On peut ainsi décrire : l'organothérapie, la gemmothérapie, la lithothérapie déchélatrice et les sels de Schuessler.

homéopathe   n.

Définition : Personne qui soigne les gens au moyen de remèdes dont les substances, à doses infinitésimales, produisent les mêmes symptômes que la maladie et la combattent ainsi en stimulant la résistance de l'organisme.

variante(s) graphique(s) -  homoeopathe n.

Note(s) : Au Canada, il n'est pas obligatoire d'être médecin pour devenir homéopathe.

Le terme homoeopathe ne prend pas d'accent aigu sur le e parce que oe (ce qu'on appelle digramme ou ligature ) doit être soudé et constitue une seule lettre en soi. On ne doit pas les séparer.

[Office de la langue française, 1999]                         

http://www.granddictionnaire.com/BTML/FRA/r_Motclef/index1024_1.asp

L'Homéopathie a été développée par Samuel Hahnemann (1755-1843), qui s'oppose à l'allopathie.


Homéopathie - 1er Principe : Une substance ayant certains effets sur l'homme en bonne santé peut faire disparaître ces mêmes effets chez l'homme malade (principe de similitude) .


Homéopathie - 2ème principe : Si l'on dilue cette substance jusqu'à des concentrations infinitésimales, on augmente sa capacité d'action tout en réduisant ses effets indésirables.


Enfin, l'homéopathie ne s'intéresse pas aux maladies, mais avant tout aux malades, chacun étant un cas particulier.

L'HOMEOPATHIE DANS L'HISTOIRE DE LA MEDECINE

Samuel Hahnemann

Très influencé par l'Ecole de Vienne, acquis aux thèses des médecins modernistes, un jeune étudiant en médecine allemand, Samuel Hahnemann, synthétise l'approche de ses maîtres sur les propriétés des substances médicamenteuses. Il met en place une nouvelle pharmacopée qui deviendra très vite une nouvelle méthode thérapeutique qu'il nommera en 1808 "homéopathie". Elle est issue de l'observation et de l'étude pharmacologique des substances médicamenteuses de la pharmacopée traditionnelle à partir de l'expérimentation sur l'homme sain. La pharmacopée traditionnelle était constituée de substances végétales, animales et minérales, connues et transmises par l'expérience. Ces drogues étaient encore appelées les Simples . Ce sont ces substances qui seront à l'origine des médicaments homéopathiquesIl publie en 1796 le résultat de ses travaux dans un article, "Essai sur un nouveau principe…" Télécharger au format pdf (247 ko), qui décrit les principes de la méthode homéopathique. En 1810 il publie un ouvrage, l'"Organon ou l'art rationnel de guérir", qui expose et développe la méthode, l'enrichit de données fondamentales sur l'approche de la maladie, et décrit les principes de fabrication du médicament homéopathique . On parle alors de "Nouvelle médecine" dans le sens de nouvelle thérapeutique.La "nouvelle médecine" d'Hahnemann, telle qu'elle est qualifiée par l'opinion, s'appuie sur quelques nouveaux principes énoncés dans "Essai sur un nouveau principe…" et largement développés dans l'Organon dès 1810.Hahnemann y précise : - les bases pour déterminer le médicament selon le principe de similitude ; - le choix de la déconcentration : la dilution Hahnemannienne.Aujourd'hui, forte de l'héritage d'Hahnemann, l'homéopathie s'appuie sur ces bases enrichies de 200 ans de pratique et d'évolution médicale.

Syndicat Professionnel des Homéopathes Classiques du Québec

Reconnu par le;

Alternative Medicine Examiners Council of Canada (AMECC)

Conseil des Examinateurs en Médecine Douces du Canada