Commission des Praticiens en Médecine Douce du Québec (CPMDQ)


Mission Portail Plan du site Pour nous joindre




   Accueil



        



Protégez-Vous (thérapeute)

Comment choisir un thérapeute ?

Avant de vous engager avec un thérapeute en médecines douces, et du fait qu'au Québec ce domaine n'est pas réglementé, pensez d'abord à vous renseigner sur sa formation académique et sur la réputation et la qualité des membres de l'association dont il fait parti.

Il existe de nombreuses approches thérapeutiques en médecines douces sur la planète. Cette richesse de techniques permet une approche adaptée à chaque personnalité, à condition toutefois de faire le bon choix.

Les demandes en médecine douce connaissent aujourd'hui une croissance considérable. Devant l'impuissance de la médecine classique, nous sommes de plus en plus nombreux à nous tourner vers ces thérapies naturelles ou médecines douces qui sont plus humaines, qui nous aident à mieux comprendre notre corps. Ces disciplines s'accompagnent d'une remise en question de la conception matérialiste de l'homme et d'une révision de sa façon de vivre. Trouver la bonne thérapie et le bon thérapeute n'est pas la seule difficulté, il faut aussi le trouver au moment propice et savoir combiner différentes thérapies. Tous les traitements en médecine douces, aussi différents qu'ils   soient, ont certains principes de base identiques : Notre corps détient la force de se guérir soi-même. Cette force auto-guérissante est toutefois ébranlée par notre train de vie. Un thérapeute travaille sur la stimulation de cette force par méthodes naturelles. Le physique et le psychique ne font qu'un. La médecine douce traite la personne en son entier. On n'est qu'en bonne santé lorsqu'on se sent tout à fait en forme, lorsque le matin on est heureux d'entamer la journée et quand on peut vivre en harmonie avec nous-même et notre entourage.

Où la médecine douce diffère-t-elle de la médecine traditionnelle ?

La médecine traditionnelle traite le malade par les symptômes. Elle ne tient pas compte de la personne en son entier. La médecine traditionnelle emploie plutôt l'usage de médicaments d'origine synthétique et   travaille peu sur la prévention. Tout médecin vous dira que c'est pourtant bien important, mais pour eux, le traitement du malade se trouve au premier plan.

Alors, faisons nous porte-close au médecin ?

La médecine traditionnelle fait des choses formidables lorsque le temps presse. Les médicaments modernes puissants ont certainement leur importance dans le traitement de certaines maladies graves ou dans le cas de certains accidents. La médecine moderne ne guérie pas tout. Malgré les succès incontestables de la recherche scientifique en santé, plusieurs maladies mortelles, douloureuses ou handicapantes demeurent encore incurables. On peut penser au cancer et au sida. Il faut aussi penser à de plus petits mals récurant qui ne tuent pas mais qui alourdissent l'existence et pour lesquels la médecine ne peut pas grand-chose: fibromialgie, maux de dos chroniques, allergies, L'anxiété, la dépression, le burn-out, le deuil,  anorexie et boulimie, phobies, l'abus sexuel, les dépendances aux drogues ou médicaments, au jeux, à l'alcool, les dépendances affectives, les troubles obsessionnels-compulsifs (TOC), certaines somatisations, des émotions bloquées, rage, peur, dégoût, etc.

Comment choisir un thérapeute ?

Un tuyau d'un de vos amis ou de la famille. S'ils étaient contents vous avez déjà de quoi vous en tenir. Pensez toutefois que ce qui est bon pour une personne n'est pas forcément bon pour vous. Assurez-vous que la personne que vous consultez est bien membre de la Commision ou un syndicat professionnel affiliés à la (CPMDQ). . Communiquez avec le thérapeute et au besoin prenez un premier rendez-vous. Ne vous sentez pas obligée d'entamer immédiatement une thérapie. Un bon thérapeute vous informera d'abord profondément avant de vous laisser le choix. Si vraiment vous vous sentez bien auprès du thérapeute en tant que personne, dites oui au traitement! Chacun parcourt son propre chemin et a sa propre ultime thérapie.

 

Comment choisir une thérapie ?

Soyez conscient que le but de toute thérapie est le même : apporter de l'équilibre entre le physique et le psychique. Cette voie vers l'équilibre est néanmoins différente pour chaque individu. Informez-vous! Choisissez alors une thérapie qui vous attire et qui a dans le passé fait ses preuves. Il n'y a que vous, pour savoir ce qui vous convient le mieux, et ne laissez pas à d'autres d'en juger!

Combien tout cela peut-il coûter ?

En fonction de leur formation et de leur expérience les thérapeutes peuvent être plus ou moins coûteux. Par respect pour leur compétence et leur aide cela se paye avec plaisir. Veillez cependant à bien être servie pour ce que vous déboursez. Un thérapeute consciencieux   prendra bien son temps pour vous. Des séances de plus d'une heure ne sont vraiment pas une exception. Il vous dira franchement s'il n'est pas en mesure de vous aider et il vous référera à un ou une collègue qui sera en mesure de vous aider. Si vous avez l'impression de ne pas vraiment être aidée, arrêtez et cherchez quelqu'un d'autre.

Mais c'est toujours vous-même qui devrez faire les pas les plus importants sur la route de la bonne santé!

La santé ne se cache pas dans un cachet ou dans un compte-gouttes, mais dans un style de vie adapté et dans une manière de vivre plus consciente!

Comment pourrais-je savoir si un thérapeute dans le domaine de la médecine douce est crédible!

Assurez-vous qu'il est membre de la Commision 

Déclaration et déni de responsabilité